Pays des 2 Caps

Motards irresponsables

Rédigé le 23/05/2020
c...@orange.fr

N'hésitez pas à commenter ce message.


5

Nous habitons le littoral du Pas-de-Calais et accueillons les motocyclistes désireux de découvrir le charme des petites villes côtières et la beauté des sites naturels de la Côte d’Opale.

Mais nous ne supportons plus l’attitude irresponsable de certains motards ou groupes de motards qui utilisent la route littorale D 940 et les villes traversées par celle-ci, comme Wissant, pour assouvir leur addiction à la vitesse, au bruit et aux gaz d’échappement.

Alors que nous sortions de deux mois de silence en ville dû à la crise sanitaire, le premier week-end après le confinement fut pour ces motards l’occasion d’un défoulement encore plus débridé qu’habituellement.

Sachant que le bruit engendre des troubles de l’audition et du sommeil de même que le développement de maladies cardiovasculaires, il est manifeste que la santé et la tranquillité des habitants semblent les dernières préoccupations de ces motards qui privilégie leur plaisir à celui des milliers d’habitants qu’ils dérangent.

Nos doléances :
1 que les diverses autorités (municipales, communautaires, départementales et préfectorales) mettent en oeuvre leur compétence pour stopper ces abus
2 que soient mis en place :
- Des radars de vitesse le long de la D 940
- Des contrôles inopinés de niveau sonore des motos en ville et cela particulièrement durant les week-ends et la saison estivale
La Mairie de Paris a depuis septembre 2019 mis en place des contrôles de bruit et sanctionne d’une amende de 90 € les dépassements de plus de 5 dB (Le Parisien du 20 septembre 2019)

Actuellement en France le niveau sonore maximal autorisé est très élevé et varie suivant les modèles et les cylindrées (de 90 dB- bruit très nocif- à 100 dB- bruit dangereux-). Une réglementation européenne, non appliquée, préconise un maximum de 80 dB. Le seuil de l’OMS est quant à lui de 65 dB.