L'année des méduses sur la côte d'Opale ?

Rédigé le 04/06/2020
Source: France Bleu Nord
0 commentaire(s)

Comme les touristes, les méduses ont fait leur retour sur les plages de la côte d'Opale. C'est plus tôt que d'habitude mais l'espèce est bien connue selon les spécialistes de Nausicaa.

Elle s'appelle Aurélie et elle a quelques semaines d'avance. Cette méduse que l'on voit s'échouer sur le sable ces derniers jours est une espèce commune indique le centre national de la Mer.  Qui constate tout de même sa précocité cette année. 

Pour Dominique Mallevoy, un des responsables de l'aquariologie à Nausicaa, "les conditions météo sont favorables et participent à la prolifération des méduses. Le soleil, une eau qui se réchauffe un peu plus vite, une abondance de nourriture dûe au soleil et au plancton expliquent que les méduses sont peut-être nées un petit peu en avance par rapport à d'habitude".

Habituées des profondeurs pour se nourrir, elles sont parfois emportées par le courant marin. C'est pourquoi on les retrouve sur nos plages.  "L'Aurélie vit une petite année, précise Dominique Mallevoy, elle naît à la fin de l'hiver, au début du printemps et va mourir naturellement en fin d'automne - début d'hiver".

Rassurez-vous, si ces méduses piquent, elles ne piquent pas fort !