Le surf a le vent en poupe sur la Côte d’Opale

Rédigé le 22/07/2020
Source: La Semaine dans le Boulonnais
0 commentaire(s)

Les locaux et les touristes affluent de plus en plus sur la côte pour pratiquer le surf de manière encadrée et en toute sécurité. Une tendance qui ne fait que s’affirmer…

Il a eu le nez fin. Antoine Bernars, 25 ans, a créé sa petite entreprise, l’école de surf du Nord (ESN), anciennement appelée la Shaka, à Wissant et Équihen-Plage, il y a deux ans. Et elle ne connaît pas la crise ! La preuve, l’ESN pourrait obtenir l’autorisation de s’installer à Wimereux et de proposer des cours de surf, paddle, bodyboard, skimboard en août ou septembre.

Une belle surprise pour le mi-Normand, mi-Breton qui a été mécanicien sur des Rafale et plongeur-bouteille dans la Marine nationale. « Depuis que je suis gamin, je suis dans l’eau. J’ai réalisé un test, puis une formation BPJEPS pendant un an, avant de me lancer. Je voulais monter mon école de surf. J’ai été moniteur en Bretagne, et l’été, c’était l’usine. Je ne voulais pas de ça. Je me suis dit : pourquoi ne pas tenter le Nord de la France ? »

Et il n’a pas été déçu puisqu’il a découvert en plus de panoramas à couper le souffle, une véritable demande. À tel point que le gérant pourrait embaucher un moniteur supplémentaire pour assurer la couverture des trois sites d’enseignement l’an prochain.

« Ça se développe très vite. Il y avait déjà un petit réseau de surfers. Disons que l’engouement, il fallait le réveiller. » Mission accomplie. Des surfeurs, il y en a de plus en plus, d’horizons et d’âges variés. « Tous les jeunes et moins jeunes que j’ai eu la première année, je les retrouve maintenant à l’eau, ils ont leur propre matériel, et quand ils ont un blocage dans une manœuvre, ils reprennent des cours. »

Un sport qui s’adapte

<< Le surf, ça paraît compliqué, mais c’est complètement accessible. J’ai des élèves de 70 ans. On adapte la technique à la souplesse, au gabarit. Dès la première séance, les élèves sont debout sur la planche et reçoivent des consignes individualisées pour progresser  », commente Antoine, qui s’assure en plus chaque jour de conditions météorologiques optimales pour la pratique du surf des touristes (la plupart du temps des Anglais, Belges, Parisiens…) et locaux qui peuvent s’orienter vers deux formules : l’une de découverte, l’autre axée sur le perfectionnement.

Plus de renseignements sur www.ecolesurfnord.fr. Page Facebook : Esn Écolesurfnord. Tél : 06 21 89 43 94.