Attention aux gros coefficients de marée dès jeudi sur la Côte d’Opale et la Mer du Nord

Rédigé le 16/09/2020
0 commentaire(s)

De forts coefficients, compris entre 98 jeudi et lundi, et 113 ce week-end, sont attendus sur la Côte d’Opale et la Mer du Nord. La préfecture maritime appelle « à la plus grande prudence »

Les grandes marées attirent les amateurs de pêche à pied, les photographes, les vidéastes et autres curieux. Mais la préfecture maritime, dans un communiqué, met en garde, pour les cinq prochains jours, ceux qui souhaiteraient s’aventurer sur les plages du littoral nordiste.

De très forts coefficients, et donc une mer agitée et dangereuse sont attendus. La journée la plus piégeuse pourrait être celle de samedi, avec les plus gros coefficients (entre 111 et 113), qui devraient faire s’entrechoquer les vagues et les digues nordistes sous un soleil généreux. Les quelques rafales de vent attendues (jusqu’à 40 km/h) pourraient renforcer la puissance du phénomène.

En cas de grande difficulté, contactez les secours en mer via le 196.


Du jeudi 17 septembre 2020 au lundi 21 septembre 2020, de forts coefficients de marée sont attendus sur le littoral, allant jusqu'à 113 pour le samedi 19 septembre 2020.
Ces forts coefficients de marée peuvent attirer de nombreuses personnes sur le littoral de la façade maritime de la Manche et de la mer du Nord. C'est pourquoi, le préfet maritime appelle à la plus grande prudence de tous les usagers de la mer, et en particulier ceux qui pratiqueront la pêche à pied ou qui se promèneront sur le littoral soumis à la marée. Quelques minutes peuvent parfois suffire pour être isolé par la marée montante.
Les grandes marées ont pour conséquence d'augmenter le marnage (différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer) avec un brassage d'eau de mer plus important; elles rendent donc les courants marins plus forts et la mer plus dangereuse.
Il est donc fortement recommandé :
- de consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement;
- de ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (lieu, heure de départ et si possible de retour);
- de disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable, chargé, pour joindre le 196 - les secours en mer, ou sur canal 16 de la VHF);
- de rester à proximité d'un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement).