Le Nord et le Pas-de-Calais en zone rouge: nous Belges, qu'est-ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire?

Rédigé le 17/09/2020
0 commentaire(s)

Pas mal de questions se posent à la suite du passage en zone rouge, ce vendredi dès 16 heures, du Nord et du Pas de Calais, une région très fréquentée par les belges, particulièrement les frontaliers. 

Pourquoi en zone rouge?

Si le Nord et le Pas-de-Calais sont passés en zone rouge c’est que l'épidémie de coronavirus s'est aggravée ces derniers jours dans cette zone.  Ainsi, selon la préfecture du Nord, le taux d'incidence (nombre de cas confirmés pour 100.000 habitants sur 7 jours) a triplé dans la région des Hauts de France depuis le début du mois, atteignant désormais plus de 95 cas pour 100.000 habitants.   La situation est particulièrement préoccupante dans la métropole de Lille.  L'obligation du port du masque a aussi été renforcée dans cette zone frontalière dans un périmètre de 50 m autour des lieux publics et lieux de rassemblement.

Que peut-on faire? Qu'est-ce qui est interdit?

Alors qu’est-ce que cette situation change pour nous belges ? Que peut-on faire ou ne pas faire..?  Première question que se posent les frontaliers, quid avec mon boulot?  Pas de problème, travailler, c’est considéré comme un voyage essentiel, les travailleurs peuvent donc aller en zone rouge.  

Idem pour les étudiants qui fréquenteraient l'Université de Lille par exemple.  Ils ou elles peuvent continuer à passer la frontière pour se rendre dans leur auditoire.

Côté santé, si votre médecin est français, vous pouvez vous rendre à sa consultation.

Pour les courses, les achats de proximité sont autorisés mais pas question, dans les circonstances actuelles, de programmer une opération "bonnes affaires" et se rendre dans une grande surface française uniquement parce que "l’eau y est moins chère que chez nous".

Même chose pour le week-end prolongé que vous aviez programmé à la Côte d’Opale, vous l’oubliez, le ministère des affaires étrangères belges ne considère pas ce type de voyage comme essentiel.

Et si vous êtes déjà sur place en train de respirer l’air du large entre le Cap Gris-Nez et le Cap Blanc-Nez et que votre retour est programmé ce vendredi 18 septembre après 16 heures, pour vous, ce sera testing obligatoire et mise en quarantaine. 

Et l'amour dans tout ça?

Enfin, si vous êtes en couple et que chacun habite d’un côté de la frontière, pas de panique, le Conseil National de Sécurité considère les contacts dans ce cadre comme essentiels.  Seul Hic si vous vous faîtes contrôler, il faudra pouvoir prouver que c’est un "amour longue durée" à savoir une relation qui dure depuis un an au moins si elle se vit sous le même toit ou deux ans, s’il s’agit d’une relation à distance.