Un couple de Belges amoureux de la Côte d’Opale obligé de plier bagages avant l’heure

Rédigé le 17/09/2020
0 commentaire(s)

À Wissant, où les parkings sont occupés en majorité par les « plaques rouges », on a croisé un couple de Belges déçus mais résignés. Marina et Willy plieront bagages ce vendredi après-midi comme les nouvelles mesures anti-covid prises par leur gouvernement les y contraignent. Mais ils pensent déjà à leur prochain séjour.

La Voix du Nord sous le bras, Willy acquiesce. Oui, la petite marinière que Marina, son épouse, est en train de lui montrer sur le présentoir de ce magasin de vêtements marins est très jolie. Le pull qui va si bien avec les vacances au bord de la mer dont ils raffolent leur fera un souvenir de plus. «  On adore la Côte d’Opale, on y vient au moins cinq fois par an.  »

Cette fois, ce couple de Belges originaire de Lessines, près de Brugelette, avait prévu cette fois un séjour...