Le Longe Côte, cette marche aquatique sportive née à Dunkerque il y a 15 ans poursuit sa route

Rédigé le 05/10/2020
0 commentaire(s)

La discipline est née en 2005 à Dunkerque, imaginée par Thomas Wallyn cherchant à l'époque une technique d'entraînement pour les rameurs. Depuis le Longe Côte, marche aquatique sportive a connu un succès grandissant et se pratique du Tréport à Bray-Dunes dans une quinzaine de clubs. 

Par définition, le longeur, celui qui pratique le Longe Côte n'a pas peur de se jeter à l'eau. Même lorsque 'elle ne dépasse 15 degrés, comme ce matin-là. Combinaison, gants, chaussons, cagoule...Ainsi va la panoplie du pratiquant de cette discipline née il y a une quinzaine d'années à Dunkerque dans l'esprit Thomas Wallyn : "Au départ, je cherchais une technique pour le renforcement musculaire des rameurs que j'entraînais. Alors je me suis mis dans l'eau avec ma pagaie et c'est comme ça qu'est né le Longe Côte. J'ai trouvé le nom le 15 septembre 2006. L'engouement pour cette discipline était inespéré. C'est une aventure incroyable !".

Une salle de sport à ciel ouvert

A Sangatte, comme dans une quizaine de clubs de la côte, les mordus sont nombreux. Avec de l'eau jusqu'à la poitrine, à coups de pagaie, contre ou avec le courant, les uns derrière les autres ces longeurs, comprendre adeptes du Longe Côte enchaînent les kilomètres plusieurs fois par semaine tout au long de l'année : "Quand on sort de là, on est relaxés, détendus, en pleine forme", explique cette jeune femme.

Bérangère Vanheeghe, tee-shirt orange à l'effigie du club "Ferry Longe Côte" sur le dos pratique en compétition et confirme : "C'est magique, on a un cadre magnifique. J'adore la conception et la philosophie de ce sport. A la base on peut avancer ensemble avec la nécessité d'être attentif à l'autre".

Rattaché à la Fédération Française de Randonnée, le Longe Côte se pratique aussi en compétition. Le championnat de France prévu à la mi-octobre a été cependant annulé en raison du contexte sanitaire. Mais alors qui sont ces longeurs et longeuses ? : "Le longeur type est une longeuse. Nous sommes à 2/3, 1/3 dans notre club et la moyenne d'âge se situe entre 40 et 50 ans", explique Roger Bédu, président du Ferry Longe Côte.

Un âge encore trop élevé selon Thomas Wallyn, concepteur du Longe Côte :"Le Longe Côte est trop souvent perçu comme sport de seniors. On l'assimile trop souvent à tort à de la marche aquatique. C'est bien plus que cela et l'on oublie trop souvent l'aspect technique. Pour moi, c'est un peu comme le ski de fond ou les raquettes que l'on croit souvent être des sports faciles. C'est pourquoi je suis à la fois content de ce succès mais un peu frustré. nous devons améliorer notre image pour attirer les jeunes".

 Le Longe Côte est rattaché à la Fédération Française de Randonnée et compte: 

  • 130 clubs en France
  • Une quizaine sur le littoral Hauts-de-France
  • une vingtaine à l'étranger dont la Tunisie
  • et désormais un club en Belgique à Oostduinkerque