Destination Ambleteuse, entre mer et campagne

Rédigé le 28/11/2020
0 commentaire(s)

Située à l’embouchure de la Slack, Ambleteuse est connue pour son fort, dernière sentinelle maritime entre Cherbourg et la frontière belge. Cette station balnéaire qui a tapé dans l’œil du réalisateur Bruno Dumont mérite largement le détour.

Nos bonnes raisons d’aimer ce village. Littéralement coupée en deux par la D940, la commune d’Ambleteuse est dotée d’une mairie franchement laide et semble bien plus terne que sa voisine Audresselles. C’est pourtant une station qui a la cote. D’abord pour cette incroyable balade qu’elle offre depuis le parking de l’Estuaire jusqu’à la mer, en longeant la Slack via les dunes et les roselières. Si vous rejoignez la mer par le centre, asseyez-vous sur le sable, dos contre la digue, à l’abri du vent – des places prisées aux beaux jours ! Rue de l’Écluse en particulier, levez les yeux sur les très jolies villas que vous croiserez, comme la villa Robinson, propriété du compositeur belge Georges Flé. Entrez quelques minutes dans l’église Saint-Michel, en pierres de Baincthun. N’hésitez pas à prendre de la hauteur en cheminant dans le hameau de Raventhun : au fur et à mesure que vous remonterez l’avenue Foch, la perspective sera plus belle. Cheminez entre les fermes, les élevages de chevaux et les ajoncs en fleurs, sans jamais perdre de vue la mer. Vous voilà quelque part entre mer et campagne, dans ce qui ressemble à un havre de paix.


Deux mots d’histoire. Ambleteuse est une ville d’une importance considérable en 600 par son commerce et sa position. Un lieu stratégique au cours des conflits entre les deux rives de la Manche, de Jules César à Napoléon Ier. Le roi d’Angleterre Henri VIII y fait construire deux places fortes pour tenir en respect les rois de France. Louis XIV la choisit comme base sur le détroit... Vers la fin du XIXe  siècle, elle devient un lieu de villégiature pour la bourgeoisie lilloise et parisienne.



Le monument ou le site phare. Le fort Vauban ou fort d’Ambleteuse (appelé à tort Fort-Mahon) est construit par Vauban à la fin du XVIIe  siècle, sur l’ordre de Louis XIV qui, de passage dans le Boulonnais, décide de faire d’Ambleteuse un port militaire (projet finalement abandonné). Réarmé par Napoléon Ier en vue d’un débarquement en Angleterre, il est gravement endommagé par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est le seul fort qui subsiste en Manche et en mer du Nord. Il a été aménagé en musée et en centre d’information sur le littoral.



Des tracteurs sur la plage

Tout comme Audresselles, le village d’Ambleteuse est dépourvu de port. C’est donc avec des tracteurs que l’on descend les bateaux sur la plage pour les mettre à l’eau (à condition d’avoir adhéré à l’association Traditions Plaisance et Loisirs d’Ambleteuse). Il n’est pas rare, certains jours d’été, de voir plus d’une trentaine de tracteurs alignés sur la plage, prêts à remorquer leurs divers bateaux, flobarts, semi-rigides, canots pneumatiques...


Carte d’identité

Origine du nom. Issu du vieux saxon amfleat (au VIIIe  siècle) qui signifierait « estuaire, bras de mer ». La terminaison -euse serait une altération du vieux saxon hof pour « maison ».

Héraldique. Blason « de gueules à la croix ancrée d’or ».

Population et densité. 1 843 Ambleteusois et Ambleteusoises. 338,2 habitants au km². Ils sont surnommés « Carcahuttes » par les habitants d’Audresselles car ils vivaient, à l’origine, dans de simples cahutes faites de carcasses de bateau retournées. Mais les Ambleteusois leur rendent la pareille...

Superficie. 5,5 km².

Altitude. Entre 0 et 76 mètres.

Cours d’eau. La Slack, le Baron, le Selles.

Tradition: La fête du village le premier samedi d’août.

Signes particuliers. Le réalisateur Bruno Dumont, qui y séjournerait régulièrement, a tourné à Ambleteuse de nombreuses scènes de son film Ma Loute. Autre signe particulier, le fromage le fort d’Ambleteuse, au lait de vache pasteurisé, produit par la ferme du Vert à Wierre-Effroy. Son goût est assez proche du munster.

Renseignements. Mairie : rue de Lille, tél. 03 21 32 60 22. ville-ambleteuse.fr Terre des 2 Caps Tourisme : place de la Mairie à Wissant, tél. 03 21 82 48 00. terredes2capstourisme.fr