À Wissant et Hervelinghen, l’eau jugée impropre à la consommation

Rédigé le 11/02/2021
0 commentaire(s)

De récentes analyses mettent en avant une trop forte teneur en nitrates. L’eau est ainsi jugée impropre à la consommation pour une partie de la population.

Les récentes analyses révèlent une trop grande teneur en nitrates.

Mauvais bilan, en cette mi-février. Les dernières analyses d’eau réalisées par l’Agence régionale de la santé (ARS) sur le captage de Strouanne, qui dessert les communes de Wissant et d'Hervelinghen, indiquent des teneurs en nitrates de 51 mg/l. La limite réglementaire de 50mg/l est donc dépassée.

« Ce dépassement ponctuel résulte probablement des fortes pluies qui ont touché notre territoire depuis plusieurs semaines », fait part la Communauté de communes de la Terre des 2 Caps.

Suite à ce dépassement, l’eau est jugée impropre aux usages alimentaires pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les nourrissons considérant une plus grande sensibilité de cette population à ce composé.

Il est conseillé aux particuliers de ne pas recourir à l'utilisation des eaux de puits privés, non contrôlés et de qualité souvent médiocre.

Pour contacter le service Eau et assainissement de la CCT2C :