La Côte d'Opale fête ses 110 ans : pourquoi l'appelle-t-on ainsi ?

Rédigé le 23/02/2021
0 commentaire(s)

Le 11 février 2021, la Côte d'Opale, dans le Pas-de-Calais, a fêté ses 110 ans. Elle tient son nom d'un peintre originaire du Touquet-Paris-Plage, Edouard Lévêque. Explications.

Joyeux anniversaire ! Le 11 février 2021, l’appellation « Côte d’Opale » a fêté ses 110 ans. Son nom a été imaginé en 1911 par un peintre et écrivain originaire du Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais), Edouard Lévêque. Mais pourquoi l’a-t-il appelée ainsi ?

La Côte d’Opale, l’eldorado des artistes

Edouard Lévêque a nommé le littoral, d’abord défini entre Le Crotoy et Équihen-Plage, de cette façon en hommage à sa lumière « si particulière et changeante ». A noter que l’opale est une pierre précieuse aux tons laiteux qui possède toutes les couleurs. Elle plaisait énormément à l’artiste touquettois.

De toutes les appellations proposées, c’est la seule qui a subsisté et qui a fait de la station balnéaire du Touquet-Paris-Plage la « perle de la Côte d’Opale ». Par la suite et encore aujourd’hui, cette appellation est utilisée pour désigner l’ensemble du littoral du département du Pas-de-Calais, voire celui du département du Nord car l’arrondissement de Dunkerque en fait partie. 

A la fin du XIXe siècle, la Côte d’Opale est devenue l’eldorado des artistes qui venaient peindre les magnifiques panoramas du littoral : les Caps Blanc-Nez et Gris-Nez, la baie de Wissant, les dunes des interminables plages qui s’étirent sur 120 kilomètres… Ils sont tous tombés sous leur charme. 

Jusqu’en 1914, des dizaines d’artistes du monde entier choisissent de vivre dans la ville côtière d’Etaples, formant une sorte de colonie d’artistes appelée « École des peintres d’Etaples ». De nos jours, des centaines de milliers de touristes visitent encore notre belle Côte d’Opale, l’un des phares du Pas-de-Calais.