Vent violent: jusqu'à 124 km/h relevés au Cap Gris Nez ce jeudi matin

Rédigé le 11/03/2021
0 commentaire(s)

En raison des vents forts en cours, les départements du Nord et du Pas-de-Calais sont en vigilance orange.

Les départements du Nord et du Pas-de-Calais sont en vigilance orange ce jeudi, en raison des vents violents. Une situation "habituelle en cette période" indique Météo France. Néanmoins d'importantes rafales, jusqu'à 124km/h ont été relevées, au Cap Gris-Nez sur la Côte d'Opale.

Une amélioration des conditions climatiques est attendue dès ce jeudi après-midi. Toutefois, "des rafales localement fortes peuvent encore se produire en soirée et première partie de nuit prochaine, plus fréquentes en régions côtières" prévient Météo France.


SITUATION :

Après un début de semaine très calme sous l'influence de conditions anticycloniques, la situation météo a changé rapidement depuis mercredi sous l'influence d'une dépression très creuse (960hPa) circulant ce jeudi du nord de l’Ecosse vers le sud-est de l’Islande. Sa perturbation associée traverse la France du nord vers le sud génère à son passage puis à l’arrière de celle-ci, un coup de vent sur les côtes de la Manche et un fort coup de vent sur l'extrême nord de la France.

OBSERVATIONS:

Ce jeudi à 15h, le ciel se traîne, typique d'un mois de mars, s'est bien installé sur toute la moitié nord de France, avec une alterance d'éclaircies, d'averses et de bourrasques de vent. On observait tout de même une lente diminution de la force des rafales de vent. Mais on relevait encore :
- Boulogne-sur-Mer : 87 km/h
- Lille : 83 km/h
- Abbeville (hors communiqué spécial) : 93 km/h.

A la marée haute de ce midi, les vagues ont déferlé assez haut sur les plages et les digues, offrant un spectacle tempétueux. Cet après-midi, c'est la marée basse sur cette zone de Manche-Est et Pas-de-Calais.

Il faut noter que de fortes rafales peuvent se produire un peu partout au passage des giboulées (rafales convectives), générées directement et localement par l'averse en elle-même. Entre les averses, le vent devient plus faible.

Ce jeudi à 12h, le temps très agité et caractéristique d’une situation de traîne s’est mis en place au cours de la matinée sur le nord-ouest du pays. On a relevé les plus fortes rafales durant cette période sur les lieux suivants :

- Cap-Gris-Nez (62) 126 km/h
- Boulogne (62) 124,6 km/h (record mensuel de 120 ,6 km/h du 4 mars 2019 battu)
- Cap de la Hève (76)  111 km/h
- Dunkerque (59) 108 km/h
- Abbeville (80) 106 km/h
- Cherbourg (50) 104 km/h
- Lille (59) 101 km/h

EVOLUTIONS: 

Cette après-midi, les vents les plus violents se maintiennent jusqu’à 15h sur les Hauts-de-France principalement. Ils baissent ensuite d’intensité dans l’ensemble jusqu’en fin de journée et soirée, mais le contexte très instable de la masse d’air favorisera encore le développement de violentes bourrasques assez localisées avec des rafales possibles jusqu’à 100 km/h.

Il s'agit d'un épisode peu fréquent à cette période de l'année. Les rafales de vent dépassant 100 km/h surviennent en moyenne, un peu moins d'une fois par an sur le Boulonnais et une fois tous les 2-3 ans dans l'intérieur des terres.