Hauts-de-France : les records de chaleur pour un mois de mars, datant de 1955, dépassés

Rédigé le 30/03/2021
0 commentaire(s)

Il a fait plus de 23°C degrès à Saint-Quentin ce mardi 30 mars, une première depuis 1955. Dans plusieurs villes de l'Aisne, du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l'Oise, les records de chaleur pour un mois de mars sont tombés, 25°C ont été enregistrés à Watten, plus de 24 à Roubaix.

Plusieurs records de température pour un mois de mars sont tombés dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais dans le milieu d'après-midi selon Météo France. A Lille (23,8°C), Roubaix (24,5°C), Douai (24,1°C) et au Touquet (23,1°C), les précédents pics dataient de 1968. Ils ont été battus pour plusieurs dixièmes de degrès. A Lille et à Roubaix, l'amélioration est même supérieure à 1°C. 

"Comme souvent au printemps, grâce à un anticyclone sur l'Europe centrale et les Alpes, l'air chaud est plaqué au sol", explique Gaétan Heymes, météorologue à Météo France. La situation n'est quand même pas banale puisque les normales de saison, c'est-à-dire la moyenne des températures sur les trente dernières années, sont de 12°C.

"Ce qui est aussi exceptionnel, c'est que pratiquement toutes les villes de la région sont concernées", remarque l'expert. Seule Dunkerque a résisté : en 1923, on y avait enregistré 24°C et ils n'ont pas été dépassés ce 30 mars. "Les instruments de mesure n'étaient pas les mêmes et étaient peut-être imparfaits", note Gaétan Heymes. 

Tous les records battus en Picardie

La Picardie n'est pas en reste. L'Aisne bat tous les records des maximales pour un mois de mars. À Saint-Quentin, le dernier remonte à 1955. Il est passé de 23,1°C à 23,2°C. 

Dans l'Oise, Compiègne fait un bond en avant avec 25,1°C, soit 3 degrés de plus qu'en 2005. C'est aussi cette même année qu'Amiens dans la Somme détenait son dernier record avec 22,7°C. Aujourd'hui, le thermomètre est monté à 23,2°C.

La vague de chaleur devrait durer jusqu'à jeudi

Il a été enregistré jusqu'à 25°C à Watten, une température largement supérieure aux 23,8°C de 1977. Selon Météo France, il a fait notamment 22,5°C à Arras, 23,3°C à Calais et 23,2°C à Steenvoorde. Sur ces villes, les records précédents dataient de 2017. 

Récemment, et notamment à Lille, plusieurs autres records avaient été égalés ou battus : le 24 février, il avait fait 19°C ; le 8 août 2020, le mercure était monté jusqu'à 37,1°C. 

Le phénomène n'est pas circonscrit à la région du nord de la France mais a bien touché l'ensemble du pays. Météo France annonce que la vague de chaleur devrait durer jusqu'au jeudi 1er avril.