Destination Wissant, une perle sauvage entre les deux caps

Rédigé le 11/04/2021
1 commentaire(s)



C’est aussi une très jolie bourgade, désertée et sauvage l’hiver, qui se transforme, l’été venu, en station balnéaire très fréquentée. La coexistence de ses riches villas et de ses modestes et coquettes maisons de pêcheurs lui donne un charme fou. Les flobarts – anciens bateaux de pêche traditionnels – disposés devant certaines habitations, de même que les massifs colorés d’hortensias qui en fleurissent les façades, apportent un cachet supplémentaire.



Deux mots d’histoire. Au Moyen Âge, Wissant est un port d’embarquement aussi important que Calais. Il est d’ailleurs évoqué dans la Chanson de Roland. Mais en 1777, il est victime d’un ensablement et disparaît presque entièrement. Devenu modeste village de pêcheurs et d’agriculteurs, Wissant est repéré, au début du XXe siècle, par une société immobilière qui décide d’y construire un front de mer ainsi que d’imposantes villas. Ce front de mer sera finalement rasé pendant la Seconde Guerre mondiale par les Allemands qui y érigent un mur antichar.



La fin du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle sont également marquées par l’arrivée à Wissant, en 1890, du couple de peintres Adrien Demont et Virginie Breton (la fille du peintre Jules Breton). Ces artistes y créent une école, des ateliers de peintres et y font bâtir le Typhonium, villa de style néo-égyptien. Devenu désormais station balnéaire réputée, Wissant est connu bien au-delà de la région. Français, Belges et Anglais y installent leur résidence secondaire depuis les années 2000, si bien que le prix de l’immobilier est monté en flèche.



Le monument phare. Ouverte au public, l’église Saint-Nicolas est construite sur une ancienne chapelle des XVe-XVIe siècles. Cet édifice, dédié au saint protecteur des marins, a été restauré courant 2015. À découvrir : Le Chemin de croix (1936) du peintre Raoul Brygoo ainsi que l’étonnante statue d’une sainte barbue, Wilgeforte, que son père voulait absolument marier. Wilgeforte pria le Ciel pour devenir si laide qu’aucun homme ne voudrait d’elle... et devint barbue.




Des balades aux alentours

Côté mer : partez en direction du cap Gris-Nez en longeant la plage. Au passage, observez la forte érosion de la dune d’aval derrière laquelle se trouvent pourtant de nombreuses maisons. Dans le sens opposé, longez également la plage jusqu’aux falaises du cap Blanc-Nez que vous pourrez contempler, au choix, d’en haut ou d’en bas.

Dans le village : promenez-vous dans le quartier du Courgain et admirez ses jolies maisons de pêcheurs. Vous croiserez en route un château en ruine, jamais achevé et que certains disent hanté. Prenez le temps d’étudier les villas.

Dans les terres : partez en direction du mont de Couple en passant par le très beau cimetière. Prenez de la hauteur et découvrez une vue dégagée et splendide sur la mer.

Pour les amateurs de nature : juste à la sortie de Wissant sur la D943 (direction Wimereux), le sentier du Fartz, jalonné d’observatoires à oiseaux, vous permet d’admirer des centaines de cormorans.


Carte d’identité:

Origine du nom. Issu du germanique hwita et sanda signifiant « sable blanc ». Le village de Wissant est surnommé « la perle sauvage d’Opale » et « La Mecque de la planche à voile ».

Héraldique. Blason « de gueules au dauphin d’argent ».

Population et densité. 939 Wissantais et Wissantaises. 73,4 habitants au km².

Superficie. 12,8 km².

Altitude. Entre 0 et 158 mètres.

Cours d’eau. L’Herlen (qui a sa source à Wissant), le ru des Nains.

Tradition. La fête du Flobart, le bateau traditionnel des côtes du Boulonnais, chaque dernier week-end d’août.

Signes particuliers. La commune possède deux spécialités, produites dans les environs. La première est un fromage au lait cru de vache, le Sablé de Wissant, fabriqué à la fromagerie Sainte-Godeleine de Wierre-Effroy. La seconde est une bière blanche, la bière de Wissant, produite par la brasserie des 2-Caps, à Tardinghen.

Renseignements

Mairie : 1, place du Général-de-Gaulle. Tél. : 03 21 35 91 22. ville-wissant.fr

Terre des 2 Caps Tourisme, place de la Mairie. Tél. : 03 21 82 48 00. terredes2capstourisme.fr

Application mobile WISSANT:

Pour (re)découvrir WISSANT et sa baie, téléchargez l'application en cliquant sur https://app.paysdes2caps.com/apiv3/download