Prudence, le spectacle des grandes marées n'est pas sans danger sur la Côte d'Opale

Rédigé le 26/04/2021
0 commentaire(s)

Les grandes marées sont toujours un beau spectacle mais qui peut parfois s’avérer très dangereux. La préfecture maritime appelle à la prudence car de forts coefficients de marée – pouvant aller jusqu’à 111 - sont attendus sur le littoral des Hauts-de-France, jusqu'à ce jeudi.

Les Grandes marées, un spectacle qui attire souvent beaucoup de monde, des promeneurs ou des pêcheurs à pied. La préfecture maritime appelle à la prudence.

Prudence

Les grandes marées rendent les courants marins plus forts et la mer plus dangereuse, engendrant un risque accru d’isolement par la marée montante. Le préfet maritime appelle à "la plus grande prudence tous les usagers de la mer. Quelques minutes peuvent parfois suffire pour être isolé par la marée montante."

Chaque année, des moyens de secours sont déployés pour venir en aide à des promeneurs en difficulté, comme en avril 2016, ce touriste hollandais surpris et isolé par la marée montante dans le secteur du Cap Blanc-Nez.

Les marées n’ont jamais la même « taille ». Elles s’amplifient et se réduisent sans arrêt selon la position de la Terre, de la Lune et du Soleil. Quand ces trois astres sont alignés, la mer avance et recule beaucoup, parfois de plusieurs kilomètres. C’est ce qu’on appelle une grande marée.

Les grandes marées vont augmenter "le marnage", c'est à dire la différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer, avec un brassage d'eau de mer plus important et donc une remontée des eaux plus rapide.

Vigilance

Jusque ce jeudi 29 avril, les autorités maritimes recommandent de :

  • consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement
  • ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (lieu, heure de départ et si possible de retour)
  • disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable chargé pour joindre le 196 - les secours en mer, ou sur canal 16 de la VHF)
  • rester à proximité d'un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement)

Si vous êtes victime ou témoin d’un événement de mer, composez le 196 ou par VHF canal 16

Beau spectacle à immortaliser

Mais avec de la prudence, ces grandes marées sont toujours un beau spectacle jamais annulé par la pandémie et toujours dans le respect des mesures liées au confinement ! Cette semaine la météo s'annonce ensoleillée avec une pointe de vent comme ce midi où la marée haute affichait un coefficient de 103. 

De quoi attirer les badauds et les photographes amateurs présents sur le littoral, toujours friants de belles images. A vos clichés !