Le fort d’Ambleteuse s’est refait une santé pour sa réouverture le 3 juillet

Rédigé le 24/06/2021
0 commentaire(s)



Pourquoi faire ce chantier l’hiver?

Le fort d’Ambleteuse vit au rythme des marées alors, forcément, les cinq entreprises mobilisées depuis septembre sur le chantier ont connu des conditions de travail éprouvantes. C’est confirmé par Jean-Michel Codevelle, le conducteur des travaux de maçonnerie pour l’entreprise Chevalier Nord : « En cas de coup de vent, les vagues passaient au-dessus du fort. Il est arrivé que les gars ne travaillent qu’une semaine dans le mois à cause des intempéries. Et quand la marée montait, ils étaient bloqués à l’intérieur. »

Impossible de réaliser ce chantier l’été, regrette Jean-Yves Méreau : « À cause des touristes, c’est trop dangereux de faire circuler des engins, des camions. Et on a besoin que le fort soit ouvert l’été, car c’est notre seul moyen d’obtenir de l’argent pour réaliser des travaux. »


Zoom