Pourquoi des méduses s’échouent sur les plages de la Côte d’Opale ?

Rédigé le 18/10/2021
0 commentaire(s)

Si vous avez foulé les plages de la Côte d’Opale ce week-end, vous avez peut-être croisé des méduses gisant sur le sable. Des Hemmes de Marck à Berck plusieurs spécimens ont été découverts. Un phénomène normal, indique Laurent Seuront, directeur de recherches au CNRS.

Les pêcheurs à la crevette venus tenter leur chance sur les plages d’Audinghen et de Tardinghen ce week-end ne sont sans doute pas passés à côté. À marée basse, sur le sable, un certain nombre de méduses jonchaient le sol. À Hardelot, des promeneurs sont également tombés sur de nombreux spécimens. Sur le groupe Facebook Notre belle Côte d’Opale et région des Hauts-de-France, plusieurs internautes indiquent avoir fait la même découverte du côté d’Audresselles, mais aussi de Blériot et des Hemmes de Marck et jusqu’à Berck.

Si on ne parle pas d’une nuée de méduses...