Manche: deux navires en grande difficulté secourus en moins de 24 heures

Rédigé le 27/11/2021
0 commentaire(s)

50 personnes ont été mobilisées pour venir en aide à un porte-conteneurs et à un vraquier en grande difficulté en raison des conditions météorologiques dans la Manche.

Deux opérations d'assistance à des navires en difficulté ont été menées en moins de 24 heures dans la Manche, d'après un communiqué de la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Vendredi matin, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (Cross) Gris-Nez est d'abord intervenu auprès d'un porte-conteneurs qui se tenait très proche du Cap Gris-Nez. Le navire a réussi à reprendre sa route en fin de matinée.

Dans la nuit de samedi, c'est un vraquier qui s'est trouvé en difficulté au large du Cap de la Hague. Contacté par l'équipage du navire qui se rapprochait de la côte, le Cross de Jobourg a envoyé un bateau et un hélicoptère pour le surveiller.

La situation s'étant encore dégradée ce matin en raison des conditions météorologiques, "le préfet maritime décide d’agir d’office et ordonne le remorquage du navire", a détaillé la préfecture. "Le convoi a pris la route vers le port du Havre sous la surveillance attentive du CROSS Jobourg" en fin de matinée.

Une cinquantaine de personnes mobilisées

Au total, une cinquantaine de personnes issues de la préfecture maritime, du centre des opérations maritimes de Cherbourg et du CROSS Jobourg ou Gris-Nez ont été mobilisées pour gérer ces deux opérations qui ont engendré le passage au niveau maximal de l'organisation de la réponse de sécurité civile en mer (Orsec).

La mise en difficulté de ces deux navires "après une semaine déjà chargée, confirme le haut niveau de dangerosité de ce secteur de navigation" a souligné la préfecture.

Un peu plus tôt dans la semaine, 27 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Angleterre en traversant la Manche depuis Calais.