Côte d'Opale : des sapins de Noël recyclés pour fixer les dunes

Rédigé le 03/01/2022
0 commentaire(s)

 Du paillage ou du combustible, pour recycler nos sapins de Noël. Les collectivités ont mis en place des systèmes de collecte de notre compagnon vert de décembre. Sur le littoral, les communes de Wissant et du Portel vont les utiliser pour tenter de ralentir l'érosion des dunes.

À Wissant, sur la Terre des Deux-caps, près de la dune d’aval, dernier rempart fragile contre la submersion marine, des sapins sont déjà stockés. Ils ont été apportés par des jardineries, mais aussi par des particuliers et notamment les riverains, dont la maison est menacée. Le projet est de les accrocher entre eux et de les installer sur la dune, pour ralentir l'érosion.

"Il y a d'autres communes en France qui ont déjà testé ce dispositif de récupération des sapins de Noël, explique Laurence Prouvot, la maire de Wissant. Ils seront posés dans la dune, pour retenir le sable éolien, sur la dune d'aval."

"Cela va fonctionner un peu comme les ganivelles, ces morceaux de bois reliés les uns aux autres," poursuit l'élue.

Ces sapins ont vocation à retenir le sable, pour renforcer la dune. Mais le résultat est loin d’être garanti. Après un essai, il y a trois ans, Oye-plage a abandonné l’opération.

Succès ici, échec ailleurs

Arnault Graves est le délégué du Conservatoire du littoral : "Dans la région, il n'y a eu qu'un seul site expérimenté, mais cela n'a pas été concluant, du fait du profil de la dune. Cette fois-ci, la dune présente une pente qui est relativement faible et qui devrait donc être assez stable pour accueillir ce dispositif."

Le Conservatoire du littoral est favorable à ce type d'expérimentation, mais sur des superficies limitées. Dans les Landes, en Gironde et en Charente-Maritime, de telles essais sont également menés, par l'Office national des forêts, avec succès, pour certains depuis sept ans.