REPLAY Des Racines et Des Ailes - Trésors des Hauts de France

Rédigé le 31/03/2022
0 commentaire(s) -> N'hésitez pas à commenter cette actualité.

Ce numéro inédit du magazine “Des racines & des ailes” diffusé mercredi 30 mars à 21:10 sur France 3 vous fera découvrir les trésors de la Flandre française et vous conduira sur le littoral, de la baie de Somme aux grandes dunes de la mer du Nord.

Carole Gaessler vous accueillera à Lille, capitale historique de la Flandre française, au château d’Hardelot, un « petit bout d’Angleterre » situé sur la Côte d’Opale, et au fort d’Ambleteuse édifié par Vauban au XVII° siècle.

En Flandre française

C’est l’histoire d’une obsession entre l’un des plus grands rois de France et un territoire au relief modeste et au fort caractère. Une obsession qui dure 20 ans, engendre trois guerres, et des dizaines de sièges. C’est l’histoire de la conquête de la Flandre par Louis XIV.

Pour solidifier la frontière nord du Royaume et repousser des voisins menaçants, comme l’Espagne, les Provinces Unies et la redoutable Angleterre de l’autre côté de la Mer du Nord, Louis XIV attaque une première cité flamande : Dunkerque.

Dans cette ville, le Roi-Soleil s’est fait un allié de taille : le corsaire Jean Bart. Un vitrail lui rend hommage sur la façade de l’Hôtel de Ville. Nous assistons à la pose des derniers panneaux par le maître verrier Brouard.

Après Dunkerque, Louis XIV part à la conquête d’une nouvelle cité flamande très puissante : Lille. La ville tombe en 1667 après neuf jours de siège. Louis XIV sait qu’après un tel acte, il aura la population contre lui. Alors il s’impose immédiatement dans la pierre et fait construire la Citadelle, une superstructure militaire révolutionnaire pour l’époque que nous fait découvrir l’historienne Chantal Zamolo. La Citadelle fait aujourd’hui la fierté des Lillois, au même titre que la Vieille Bourse, cet édifice érigé par les marchands flamands peu avant la conquête française, et dédiée au commerce. Aujourd’hui, elle vit au rythme des bouquinistes comme Marie-Pascale Dubois.

Sur les terres conquises en 1667 par Louis XIV, le château d’Esquelbecq prouve que certains Flamands ont fini par succomber au charme français… Sous ses airs typiquement flamands, ce joyau cache un intérieur inspiré de Versailles. Son propriétaire actuel, Johan Tamer-Morael, lui redonne sa splendeur d’antan. Il a notamment reconstitué le plus ancien jardin à la flamande subsistant en France.

Dernière portion de territoire conquise par Louis XIV en 1677 : la Flandre rurale, autour de Bailleul, Cassel et Saint-Omer. Une terre qui jusqu’à aujourd’hui résiste à l’influence française. Il règne ici un petit air des Pays-Bas, avec ces moulins sur pivots, ces villes au style architectural très flamand et ces estaminets qui rassemblent les générations. À Cassel, Clémentin Taeyhals et sa bande d’amis viennent de reprendre l’un de ces bistrots pour le plus grand bonheur des habitants.

Un film de Camille Robert.

Sur la Côte d’Opale

Aux portes de la Flandre française, la Côte d’Opale déroule ses paysages magnifiques sur 120 kilomètres, entre la baie de Somme et Dunkerque.

Notre voyage débute à Calais, l’une des plus grandes villes du littoral et la capitale mondiale de la dentelle mécanique. Au 19e siècle, elle doit son essor à l’industrie de la dentelle. A son apogée, la cité compte plus de 500 fabriques. Aujourd’hui, une demi-douzaine d’entre elles perpétue la tradition et fournit dans le monde entier les plus grands créateurs de lingerie, corseterie et Haute Couture.

Zélia Van Den Bulke, une créatrice de robes de mariées installée à Paris, choisit toujours ses nouveaux modèles de dentelle chez Frédéric Storme, l’un des derniers artisans à Calais.

La Côte d’Opale est également célèbre pour ses paysages naturels comme le grand site des Deux Caps, Gris-Nez et Blanc-Nez ; un territoire protégé sur près de 7.500 hectares. C’est sur ce grand site de France que Lorène Pascal, l’une des seules femmes bergères, a renoué avec une tradition qui avait disparu dans la région. Elle fait pâturer ses moutons sur ces terres. Une mission qu’elle accomplit pour le Conservatoire du Littoral.

Au pied des falaises qui surplombent la mer, se trouve la petite station balnéaire de Wimereux. Ce joyau de la Côte d’Opale compte encore de superbes villas Belle Époque, dans lesquels certains ont la chance d’habiter, comme Mary Avot, une enfant du pays.

À Boulogne-sur-Mer, le premier port de pêche français, nous suivons Anne-Lise Duriez Grandjean, une jeune créatrice qui s’inspire du littoral. Elle crée une collection innovante d’objets en lin, 100 % Côte d’Opale, à commencer par la matière première.

Dernière étape du voyage avec la guide nature Caroline Géneau pour découvrir la plage mythique de Bray-Dunes et la dune du Perroquet, le massif dunaire le plus remarquable du Nord.

Un film de Claire Lajeunie.