Fort coup de vent prévu sur le Nord-Ouest

Rédigé le 05/07/2021

Dans un contexte météo fortement instable depuis la mi-juin, une dépression nommée ZYPRIAN par les météorologues allemands se creuse rapidement sur le proche Atlantique ce lundi après-midi. Cette dépression se situera en entrée de Manche par 987 hPa en début de nuit de lundi à mardi, une valeur de pression très basse pour cette époque de l'année. Elle traversera le bassin de la Manche dans la nuit et la journée de mardi avant de s'éloigner rapidement vers la mer du Nord.

A son passage, elle provoquera un coup de vent à fort coup de vent sur les régions voisines de la Manche, avec des rafales atteignant les 80 à 90 km/h et jusqu'à 100 à 120 km/h sur la pointe bretonne, les caps et les côtes exposés. En mer, des vagues de 5 à 6 mètres sont attendus en mer d'Iroise, au large du Finistère, 3 à 4 m en Manche entre le nord de la Bretagne et le Cotentin, 2 à 3 m sur la partie est du bassin de la Manche.

Cette situation est atypique à cette époque de l'année, généralement dominée par des conditions météo moins agitées. A noter que ce coup de vent survient au début de la saison touristique et que l'affluence dans les stations de bord de mer augmente.

A noter qu'en raison de faibles coefficients de marée (42), le risque de submersion littorale sera très limité au moment des pleines mers.

OBSERVATION

Lundi à 18h, la dépression se situe au sud de l'Irlande avec une valeur de pression en son centre de 990 hPa. A l'avant, le vent de sud-est souffle entre 70 et 85 km/h en mer d'Iroise et sur les caps exposés de la côte ouest du Finistère. Dans les terres et sur les côtes de la Manche, le vent est modéré.

Les dernières analyses des modèles confirme le passage de la dépression sur la Cornouaille anglaise mardi entre 2h et 3h. Sa trajectoire précise varie néanmoins selon certains, entre un passage au centre de la Cornouaille ou un peu au sud. Cette évolution confirme également que l'ouest du Finistère et le nord du Cotentin seront les zones les plus exposées à des rafales tempétueuses.

A 15h, nous sommes concernés par le secteur chaud de la perturbation alors que la dépression à 998 hPa évolue au sud de l'Irlande. Le vent souffle toujours de secteur sud entre 40 et 60 km/h sur la pointe Bretonne.

En cette mi-journée de lundi, le vent de sud commence à peine à se renforcer sur la pointe Finistère, en marge de la dépression qui se creuse sur l'Atlantique.

EVOLUTION

Voici la chronologie de cette dégradation

Lundi soir, à l'approche de la dépression, le vent de sud continue de se renforcer sur les côtes bretonnes avec des rafales jusqu'à 90-100 km/h sur les côtes du Finistère.

Dans la nuit de lundi à mardi, le vent continue à se renforcer avec l'entrée de la dépression en Manche Ouest. Le vent fort se généralise à tout le nord-ouest de la France. C'est néanmoins sur les côtes du Finistère, et sur le nord duCotentin que le vent souffle le plus fort, avec des rafales entre 90 et 110 km/h, et des pointes jusqu'à 100 à 130 km/h possibles sur les caps et les côtes les plus exposées entre notamment la mer d'Iroise et la côte des Légendes entre 1h et 3h.

Mardi matin, les vents les plus forts s'observeront sur les côtes normandes avec des rafales pouvant atteindre 80 à 90 km/h et localement 100 à 110 km/h, toujours sur le nord Cotentin. Dans les terres, le vent atteindra 70 km/h. En Bretagne, le vent faiblit nettement.

Mardi après-midi, c'est au tour des Hauts-de-France de subir le passage de la dépression avec des rafales entre 80 et 90 km/h en bord de mer et des pointes vers 110 km/h possibles sur le Boulonnais, et notamment dans le secteur des caps Gris Nez et Blanc Nez. Sur la côte d'Albâtre, le vent soufflera encore très fort jusqu'à 80 à 90 km/h avant de faiblir.

Mardi soir, avec l'éloignement de la dépression en mer du Nord, le vent faiblira partout et ce communiqué spécial sera levé au plus tard à 18 heures.

Les caractéristiques de cette dégradation sont les suivantes :

- des rafales entre 70 et 90 km/h en bord de mer en général sur les côtes de la Manche, 100 à 130 km/h sur la pointe bretonne, le nord-Cotentin ainsi que le Boulonnais à proximité des caps Gris Nez et Blanc Nez.
- des pointes à 100 km/h sont attendus localement dans les terres du Finistère. Brest est susceptible de battre son record du 29/07/2019 avec 99 km/h.
- des conditions fortement dégradées en mer avec des vagues pouvant atteindre 6 à 7 m au large d'Ouessant et 3 à 4 m sur le bassin de la Manche.
- de puissantes lignes de grains convectives, avec des risques d'orages en mer.